Alcool                tabac            Cannabis           La loi         Retour

L'alcool
une drogue légale mais pas sans danger

 

 

 

La consommation occasionnelle avec excès
 est très dangereuse pour la santé

Les excès d'alcool conduisent à favoriser les risques d'accidents vasculaires cérébraux et la maladie d'Alzheimer.

une consommation excessive d'alcool, une fois par mois, multiplie les risques par 3
Boire pour se saouler augmente significativement les risques d'altération du cerveau, même si  entre temps il n'y a aucune consommation d'alcool.

Une perte de connaissance aussi appelée "comma éthylique", deux fois par an, multiplie les risques par 10

"L'alcool aurait des effets toxiques sur les neurones et une consommation excessive pourrait être un facteur de risque indépendant dans les altérations cognitives, y compris dans les démences non alcooliques comme les démences vasculaires et la maladie d'Alzheimer"  selon M. Juha Rinne neurologue.

"Ce n'est pas nécessairement la quantité d'alcool qui joue sur le risque ... mais la façon de boire"  selon M. Juha Rinne neurologue.

Source: Ces conclusions ont été établies à partir d'une étude Finlandaise, publiée dans le numéro de novembre 2005 du journal "Epidemiology"

---------------------------------------------------

Le syndrome d'alcoolisation foetale (SAF)

Les excès d'alcool d'alcool pendant la grossesse sont lourdement préjudiciables pour la conformation de l'enfant à la naissance (déformation faciale), et très préjudiciable pour la santé (retard de croissance, nanisme ... ) et le comportement de  l'enfant ( troubles du comportement, retard mental ... )

Selon le Docteur Jean-Louis Théry, directeur de la santé publique au Conseil Général du Finistère, "La recommandation est claire: s'abstenir de toute boisson alcoolisée pendant la grossesse."

Ni alcool, ni tabac, pendant la grossesse,
c'est supprimer des
risques évitables.

---------------------------------------------------

Les fêtes du week end ?
 

Se pose la question des risques encourus par les habitués du "week end arrosé." Il y a des pratiques qui à leurs dire, serait qu'il n'est pas possible de s'amuser sans se saouler. En fait, c'est une idée totalement fausse. La perte de conscience ne fait pas accéder au bonheur mais à une fuir le temps vécu et en plus c'est un risque réel pour la santé. Les associations de l'alcool avec d'autres drogues comme le tabac et le cannabis ne sont pas sans risques supplémentaires. Des risques énormes et difficilement mesurables.

Comment peut-il être possible de continuer de se détruire ainsi ? Sans doute dans la recherche de combler un vide ?   le sens de ma vie

Alcool                tabac            Cannabis           La loi         Retour